Symposium France-Amérique latine

Subjectivité et travail : entre mal-être et bien-être. Construction d’un nouveau paradigme de la santé au travail.

1 juin 2018
31 octobre 2018

Appel à communication : deadline au 30 avril 2018

Symposium : 29,30 et 31 octobre 2018 au Palais des conventions de la Havane (Cuba)


Appel à communication + information complète sur le symposium.

En savoir plusS'inscrire pour participer au symposium

et informations pratiques

L'appel à communication

Le travail est source de vie, de développement et de culture, mais aussi vecteur d’usure, voire de mort prématurée. Source à la fois d’exploitation et de d’émancipation, il peut être aussi un puissant opérateur de l’identité et de la santé.

Le travail est traversé par des ambivalences, des contradictions, des conflits d’intérêts, mais en même temps, et précisément pour ces raisons, il est propice à la confrontation de ces oppositions et à la construction à la fois des processus de subjectivation et d’un monde commun.

Dans le monde contemporain, on observe de profondes mutations du travail. Celles-ci sollicitent le renouvellement des analyses des déterminants du travail et du rôle de celui-ci dans la vie et le développement des individus. La vocation anthropologique du travail doit être mise en perspective avec les processus sociohistoriques qui orientent à la fois l’organisation du travail, les rapports sociaux au travail et le sens du travail.

Travailler n’est jamais seulement produire des biens ou des services ; c’est aussi toujours chercher à produire et affirmer son existence, persévérer dans son être. Y compris dans les mondes du travail situés hors du champ de l’emploi, dans ceux de la marge et du « sale boulot », à la fois stigmatisé et invisible.

Aussi, la question des rapports entre santé et travail, dont l’un des enjeux majeurs concerne les déterminations actuelles de la vie au travail, peut être éclairée par des approches renouvelées.

La promotion de la santé au et par le travail suppose donc une approche dialectique, intégrant l’investigation des conditions et modalités du travail comme cause de vulnérabilité et comme opérateur de santé.

Elle suppose aussi de mettre en débat les pratiques développées en réponse aux préoccupations et demandes sociales émanant des milieux de travail. Au sein même des organisations émergent en effet des questionnements autour des contraintes et ressources de l’activité, de la construction et du développement de la santé, des métiers, de la souffrance et du plaisir au travail, des empêchements, impasses et dégagements, de la créativité et de l’inventivité au travail, des nouvelles formes de souffrance, des « risques psychosociaux », des épreuves identitaires, des diverses formes de maltraitance et de résistance… Les dispositifs d’accompagnement individuel, d’intervention, de recherche-action peuvent être analysés et discutés au prisme de ce nouveau paradigme de la santé comme développement de la puissance d’agir.

Ce symposium entend rassembler une diversité d’approches disciplinaires (ergonomie, psychologie du travail, médecine du travail, sociologie, économie, droit, philosophie, psychanalyse, etc.) afin d’éclairer et débattre des concepts de santé – comprise dans ses dimensions physique, psychique et sociale – et de travail, ainsi que de leurs interactions. De même, il vise à réunir des praticiens de différents contextes culturels et différents métiers mais qui sont tous engagés autour de cette visée d’humanisation du travail.

Le dialogue interdisciplinaire et interprofessionnel constitue une ressource essentielle pour éclairer les enjeux épistémiques et politiques de cette problématique.

Axes thématiques

  • Transformations du travail et subjectivité
  • Place du travail dans les politiques publiques
  • Temps, activité et subjectivité
  • Biographies, histoires de vie, trajectoires et transitions professionnelles
  • Travail contemporain et apprentissages
  • Genre, santé et travail
  • Les groupes/équipes/collectifs de travail
  • Travail informel, travail invisible
  • Travail et usages de substances psychoactives
  • Diversité et discrimination
  • Chômage, identité et santé
  • Les conditions du travail soutenable
  • Travail vivant, coopération et transmission
  • Clinique individuelle en psychopathologie du travail
  • Intervention, recherche-action : comment changer le travail ?

En savoir plusRetrouvez l'appel en communication en français, en anglais et en espagnol

Modalités de participation

Conférences (45 mn d’exposé et 15 mn de débat)
La commission scientifique se réserve le droit de sélectionner les contributions de ce type qui s’inscrivent dans le programme. Ces conférences pourront aborder des questions théoriques ou présenter des recherches empiriques.

Communications  (20 mn d’exposé et 10 mn de débat)

Résumés : ceux qui souhaitent proposer une communication devront adresser un résumé de son contenu avec les spécifications suivantes : Titre, auteur(s), appartenance(s) institutionnelle(s), texte du résumé et mots clefs (5). Le texte du résumé (pas plus de 250 mots), écrit en Arial 12 points et interligne 1,5.
Les résumés doivent être envoyés à la commission scientifique par courrier électronique avant 1er juin 2018.
Envoyer les propositions à l’adresse électronique : simposioLaHabana2018@gmail.com

Institutions organisatrices

Conservatoire National des Arts et Métiers (France)
Centre de Recherche sur le Travail et le Développement (France)
Réseau Ibero- americain de Promotion de la Santé et la Sécurité au Travail
Programme de Sciences y Technologie pour le Développement
Institut National de la Santé des Travailleurs (Cuba)
Palais des conventions de la Havane (Cuba)
Agence Belraysa Tours (Panamá)

Institutions partenaires

Cuba: Institut National de Santé des Travailleurs, Académie des Sciences de Cuba, Faculté de Psychologie de l’Université de La Havane
Argentine : Université Nationale de Córdoba
Brésil : Université Fédérale de Minas Gerais, Université Pontificale Catholique de Minas Gerais.
France : Association Française de Psychologie du Travail et des Organisations et Société d’ergonomie de langue française (SELF)

Commission scientifique

Jorge Román, Academia de Ciencias de Cuba
Andrea Pujol, Universidad Nacional de Córdoba, Argentina
Dominique Lhuilier, Conservatoire National des Arts et Métiers, France
Vanessa Andrade de Barros, Universitade Federal de Minas Gerais, Brasil
José Newton Garcia de Araujo, Pontificale Université Catholique de Minas Gerais, Brasil
Ana Magnolia Mendes, Universidade de Brasilia, Brasil
Patricia Guerrero, Pontificia Universidad Católica de Chile
Christophe Dejours, Conservatoire National des Arts et Métiers, France
Gilles Amado, Conservatoire National des Arts et Métiers, France
Anne Lise Ulmann, Conservatoire National des Arts et Métiers, France
Eric Hamraoui, Conservatoire National des Arts et Métiers, France
Marc-Eric Bobillier Chaumon, Université Lyon 2. France
Philippe Sarnin, Université Lyon 2, AFPTO (Association Française de Psychologie du Travail et des Organisations), France.

Comisión organizadora

Cuba:
Jorge Román, Academia de Ciencias de Cuba
Manuel Calviño, Facultad de Psicología de la Universidad de La Habana
María Ester Linares, Directora del Instituto Nacional de Salud de los Trabajadores
Adalberto Ávila, Decano de la Facultad de Psicología de la Universidad de La Habana
Arlene Oramas, Instituto Nacional de Salud de los Trabajadores
María de Lourdes Marrero, Instituto Nacional de Salud de los Trabajadores
Félix Amador, Instituto Nacional de Salud de los Trabajadores
Lisandra Hernández, Instituto Nacional de Salud de los Trabajadores
Alicia García, Palacio de Convenciones de La Habana
Magaly Iserne, Belraysa Tours
Raúl Rodríguez, Belraysa Tours
Argentine:
Andrea Pujol, Universidad Nacional de Córdoba, Argentina.
Inés Gutiérrez, Universidad Nacional de Córdoba, Argentina.
France :
Dominique Lhuilier : Conservatoire National des Arts et Métiers
Gilles Amado, Conservatoire National des Arts et Métiers
Christian Fassier, Conservatoire National des Arts et Métiers
Frédéric Brugeilles, Centre International de Recherche Formation Intervention
Psychosociologiques

Informations sur les propositions d'hébergement et activités sociales

L’agence de voyage “Belraysa Tours”, est désignée par le Palais des Conventions de La Havane comme l’organisme chargé de l’hébergement, des activités sociales et de l’attention aux besoins des participants et de leurs accompagnants.

Pack touristique: Belraysa Tours offre le pack touristique suivant pour tous les participants à l’évènement.
Il inclut :

  • La police d’assurance médicale et assistance aux voyageurs
  • L’accueil à l’aéroport international “José Martí”, de La Havane
  • Le transport de l’aéroport à l’hôtel choisi, à l’aller comme au retour
  • L’hébergement du 28 octobre au 1 novembre dans l’hôtel choisi (avec les petits déjeuners)
  • L’assistance personnalisée
  • Le guide
  • L’accréditation

Excursions supplémentaires:

Mardi 30 octobre à 20:00 heures
1. Cérémonie de tir au canon dans le fort colonial de San Carlos de la Cabaña.
Dans la forteresse la plus puissante de la couronne d'Espagne, en Amérique, un coup de canon a été tiré à 9 heures du soir pour faire savoir aux habitants de La Havane que les portes de la ville seraient fermées. La tradition se poursuit jusqu’à aujourd’hui.
Prix: 45.00 cuc (transport depuis et vers l’hôtel inclus)

2. Diner typiquement cubain au restaurant “El Guajirito”.
Restaurant reconnu situé dans la Vieille Havane avec spectacle musical.
Prix: 70.00 cuc (transport depuis et vers l’hôtel inclus)
Les participants à l'événement qui souhaitent arriver avant le 28 ou rester après la fin du symposium, recevront des prix promotionnels pour leur hébergement. En outre, à votre demande, vous recevrez des offres touristiques supplémentaires.

En savoir plusToutes les informations pratiques